Le volume annuel de fret du port de Prince Rupert diminue pour la deuxième année consécutive


Le volume annuel de fret du port de Prince Rupert diminue pour la deuxième année consécutive

19 janvier 2023

L’Autorité portuaire de Prince Rupert (APPR) a annoncé aujourd’hui que 24,6 millions de tonnes de marchandises ont transité par le port de Prince Rupert en 2022, soit deux pour cent de moins qu’en 2021.

Cette légère baisse d’une année sur l’autre reflète les défis croissants posés par les perturbations de la chaîne d’approvisionnement affectant les importations et les exportations, l’évolution rapide de la demande d’énergie et les tensions géopolitiques au cours des 12 derniers mois. Malgré la volatilité actuelle, des progrès considérables ont été réalisés en vue de développer une passerelle commerciale plus résistante et plus durable à court et à long terme, grâce à une diversification accrue, à de nouvelles capacités et à des services élargis.

« Le port de Prince Rupert doit faire évoluer ses services et ses capacités, faute de quoi la compétitivité de notre porte d’entrée s’érodera. Le commerce mondial et les chaînes d’approvisionnement évoluent rapidement et nous devons nous adapter », a déclaré Shaun Stevenson, président-directeur général de l’autorité portuaire de Prince Rupert. « Il souligne l’importance des projets en cours de développement, notamment l’expansion des terminaux à conteneurs et des services logistiques, ainsi que l’expansion et la diversification des terminaux existants et la création de nouvelles installations d’exportation nécessaires pour soutenir le rôle du Canada dans la sécurité énergétique mondiale. Alors que ces projets atteignent des points de décision critiques, 2023 définira l’avenir du port de Prince Rupert ».

Le terminal à conteneurs Fairview de DP World Prince Rupert a vu ses volumes intermodaux diminuer de 2 % en 2022. La croissance a été freinée par la congestion des ports intérieurs qui a affecté les opérations et la fluidité au cours des deuxième et troisième trimestres. Dans ce contexte, l’extension au sud du terminal Fairview a porté sa capacité annuelle totale à 1,6 million d’EVP. Ce projet permet une plus grande résilience et ajoute une capacité intermodale indispensable sur la côte ouest du Canada. La planification d’une expansion nord du terminal à conteneurs Fairview est en cours, et la construction devrait commencer en 2023. Une fois achevé, le terminal aura une capacité de 1,8 million d’EVP.

Trigon Pacific Terminals, anciennement Ridley Terminals Inc. a transporté plus de 7 millions de tonnes dans son terminal charbonnier. Les volumes de charbon pour 2022 représentent une baisse de 3 % par rapport à l’année précédente. En novembre, Trigon a annoncé qu’il avait été approuvé pour une contribution de 75 millions de dollars du Fonds national des corridors commerciaux pour la construction d’un deuxième poste d’amarrage qui permettra au terminal de diversifier sa gamme de marchandises et de doubler sa capacité d’exportation.

La demande de produits énergétiques de l’Ouest canadien est restée forte en 2022, le terminal d’exportation de propane de Ridley Island d’AltaGas ayant expédié 1,7 million de tonnes, soit une augmentation de 17 % par rapport à 2021. Le terminal de vrac de GPL de Pembina à Watson Island est entré dans sa deuxième année d’exploitation et a traité plus de 538 000 tonnes, soit une augmentation de 45 % d’une année sur l’autre. Le terminal de granulés de bois Westview de Drax a vu ses volumes augmenter de 6 %, avec plus de 1,5 million de tonnes envoyées sur les marchés d’Europe et d’Asie.

Une mauvaise campagne agricole a contribué au fait que Prince Rupert Grain a connu un début difficile en 2022 et que le terminal a expédié plus de 3,2 millions de tonnes de produits agricoles, soit une baisse de 9 % d’une année sur l’autre. Une année de récolte 2022 nettement plus forte a conduit à des volumes d’exportation plus sains au quatrième trimestre, et le terminal est en bonne voie pour rebondir en 2023.

Les navires de croisière sont revenus à Prince Rupert en 2022 de manière significative après une interruption de deux ans, marquant la saison de croisière la plus active depuis plus d’une décennie dans le port. 40 998 croisiéristes ont transité par Prince Rupert, soit une augmentation de 230 % par rapport à 2019. L’APPR a également annoncé la signature d’un accord d’exploitation de terminal de 10 ans avec Global Ports Holding (GPH), le plus grand opérateur indépendant de ports de croisière au monde. À partir de 2023, GPH gérera le programme d’excursions à terre et supervisera la programmation des croisières et les services aux passagers dans le port de Prince Rupert.

En 2022, le port de Prince Rupert a fait avancer de nombreux projets stratégiques essentiels à l’expansion et à la diversification de la porte d’entrée commerciale. Ces projets sont des éléments essentiels pour que le port de Prince Rupert puisse continuer à servir de point d’ancrage à des chaînes commerciales et d’approvisionnement canadiennes compétitives, résilientes et durables :

  • Le projet Vopak Pacific Canada a franchi une étape réglementaire importante lorsque les autorités fédérales ont pris une décision finale sur l’évaluation des effets environnementaux du projet. Vopak continue d’envisager une décision d’investissement finale pour l’installation de stockage de liquides en vrac située sur l’île Ridley.
  • L’achèvement de l’extension sud du terminal à conteneurs de Fairview a coïncidé avec la mise en service du nouveau corridor de liaison Fairview-Ridley de l’APPR – une route de transport privée de 5 km et deux embranchements ferroviaires supplémentaires – qui réduit la distance parcourue par les camions jusqu’au terminal, détourne le trafic des camions porte-conteneurs des routes publiques et relie Fairview aux futures installations de transbordement sur l’île Ridley.
  • Des progrès ont été réalisés en ce qui concerne deux installations de transbordement uniques en leur genre dans le port de Prince Rupert. Les premiers travaux ont commencé dans le parc logistique d’importation de South Kaien, qui permettra d’étendre les services de transbordement des importations à la porte d’entrée. L’APPR continue également à faire avancer le développement de la plateforme logistique d’exportation de Ridley Island, qui permettra un transbordement à grande échelle dans le port et ouvrira de nouvelles perspectives aux producteurs et exportateurs de l’ouest du Canada.
  • L’APPR et DP World ont conclu un accord de deux ans pour évaluer la faisabilité d’un deuxième terminal à conteneurs, qui doublerait la capacité intermodale du port. Le terminal proposé représente la poursuite de l’avancement du plan directeur du terminal à conteneurs de l’APPR, qui a souligné le potentiel d’un deuxième terminal intermodal avec des avantages considérables en termes d’emploi et d’économie pour les économies régionale et nationale.
  • L’alimentation à quai a été mise en service aux deux postes d’amarrage du terminal à conteneurs Fairview, ce qui permet aux navires d’arrêter leurs générateurs et de compter sur l’alimentation électrique lorsqu’ils sont à quai. L’alimentation à quai est un élément clé du plan de réduction des émissions de carbone de l’APPR, qui vise à réduire l’intensité des émissions de gaz à effet de serre du port de 30 % par rapport aux niveaux de 2018 d’ici à 2030 et à atteindre des émissions de carbone nettes nulles d’ici à 2050.
  • Wolverine Terminals a achevé la construction du poste d’amarrage pour son prochain service de livraison de carburant maritime. Les barges ferroviaires et de distribution de carburant sont en cours de construction et devraient être livrées en 2023. Ce projet fournira d’importants services de ravitaillement en carburant aux navires de croisière et aux cargos à Prince Rupert.

« Nous sommes déterminés à poursuivre la tâche difficile de développer une porte d’entrée dynamique qui réponde aux besoins commerciaux du Canada et joue un rôle important dans la transition énergétique mondiale », a déclaré M. Stevenson. « Le port a la possibilité d’obtenir plus de 2 milliards de dollars d’investissements dans de nouveaux projets en 2023, ce qui représente une capacité et une résilience de la chaîne d’approvisionnement pour le pays, ainsi que de nouveaux emplois, des opportunités économiques et une assiette fiscale pour la communauté locale et la région. L’engagement de l’APPR à réaliser la vision d’une porte d’entrée compétitive, diversifiée et durable nous permettra de continuer à construire un meilleur Canada, et un meilleur Prince Rupert, en développant le commerce. »

Cliquez ici pour consulter le résumé du trafic de décembre 2022 de l’autorité portuaire de Prince Rupert.

Voir plus de nouvelles

Nouvelles
janvier 18, 2024

Le port de Prince Rupert traitera 23,5 millions de tonnes de marchandises en 2023, soit une baisse annuelle de 5 %.

L'Administration portuaire de Prince Rupert (APPR) a annoncé aujourd'hui que 23,5 millions de tonnes de marchandises ont été transporté par le port de Prince Rupert en 2023, soit cinq pour cent de moins que les volumes de 2022.

Lire la suite
Nouvelles
décembre 6, 2023

L’Administration portuaire de Prince Rupert signe un protocole d’accord mondial sur les couloirs de navigation verts multiportuaires et multijuridictionnels

L'Administration portuaire de Prince Rupert (APPR) a signé le protocole d'accord mondial sur les corridors de transport maritime écologique multiportuaire afin d'établir des corridors internationaux de transport maritime écologique de la côte Ouest du Canada vers l'Asie et le Moyen-Orient.

Lire la suite