Publication de l’étude d’impact économique 2017


Mardi 28 novembre 2017

Selon une étude commandée par l’autorité portuaire de Prince Rupert, le port de Prince Rupert a généré l’an dernier plus d’un milliard de dollars de retombées économiques pour l’économie du nord de la Colombie-Britannique.

Les activités maritimes, terminales, ferroviaires, routières et logistiques de la région soutiennent directement le travail de plus de 3 100 personnes. Les revenus associés à ce travail s’élèvent à plus de 260 millions de dollars, soit un salaire annuel moyen de plus de 80 000 dollars.

Une analyse de l’emploi portuaire a révélé que la moitié des emplois directs étaient situés dans la région de Prince Rupert, mais a également noté que des centaines de travailleurs dans les communautés de tout le nord de la Colombie-Britannique étaient responsables de l’acheminement de plus de 35 milliards de dollars de commerce international par le biais de la chaîne d’approvisionnement ferroviaire, de camionnage et de logistique du port.

Outre les retombées en termes d’emploi, l’activité portuaire a également généré des retombées estimées à 112 millions de dollars pour tous les niveaux de gouvernement, sous la forme de recettes fiscales provenant des particuliers, des entreprises et de la propriété.

L’étude a également fourni un examen décennal de la croissance du port pour coïncider avec le 10e anniversaire des services intermodaux par le biais du terminal à conteneurs de Fairview.

Au cours de la dernière décennie :

L’emploi portuaire a augmenté de plus de 1 800 postes

La production économique annuelle a augmenté de plus de 260 %.

Les recettes annuelles du gouvernement ont plus que triplé

« Le succès du port de Prince Rupert repose sur le travail acharné des femmes et des hommes qui contribuent chaque jour à l’acheminement en toute sécurité des marchandises par la porte d’entrée », a déclaré Joe Rektor, président-directeur général par intérim du port de Prince Rupert. « Nous sommes fiers de la contribution économique que nous avons pu apporter au cours de la dernière décennie. Nous savons que nous devons continuer à travailler dur pour rester compétitifs et maintenir cette contribution à l’avenir. »

« L’expansion du port au cours des dix dernières années a été ressentie à Prince George », a déclaré Lyn Hall, maire de Prince George. « Il s’agit non seulement d’une connexion commerciale vitale avec l’Asie pour les entreprises de l’intérieur de la Colombie-Britannique, mais aussi d’une source d’emplois bien rémunérés pour les entreprises de la chaîne d’approvisionnement telles que le CN.

« Notre communauté a grandement bénéficié de la croissance du port et nous nous réjouissons de continuer à participer à son brillant avenir », a déclaré Harold Leighton, conseiller principal de la Première nation Metlakatla.

« La dernière décennie reflète notre vision commune de devenir une ville portuaire véritablement mondiale », a déclaré Lee Brain, maire de la ville de Prince Rupert. « Prince Rupert joue un rôle clé dans la croissance du Canada en tant que nation commerçante dans la région Asie-Pacifique, et nous sommes impatients de voir ce que l’avenir nous réserve.

Voir l’étude d’impact économique complète.

Voir plus de nouvelles

Nouvelles
janvier 18, 2024

Le port de Prince Rupert traitera 23,5 millions de tonnes de marchandises en 2023, soit une baisse annuelle de 5 %.

L'Administration portuaire de Prince Rupert (APPR) a annoncé aujourd'hui que 23,5 millions de tonnes de marchandises ont été transporté par le port de Prince Rupert en 2023, soit cinq pour cent de moins que les volumes de 2022.

Lire la suite
Nouvelles
décembre 6, 2023

L’Administration portuaire de Prince Rupert signe un protocole d’accord mondial sur les couloirs de navigation verts multiportuaires et multijuridictionnels

L'Administration portuaire de Prince Rupert (APPR) a signé le protocole d'accord mondial sur les corridors de transport maritime écologique multiportuaire afin d'établir des corridors internationaux de transport maritime écologique de la côte Ouest du Canada vers l'Asie et le Moyen-Orient.

Lire la suite